Posts By delphine

La Team Nantes et moi !

A côté de mon travail à l’école, de mes deux enfants et d’Hello Petronille, j’ai le bonheur d’avoir une autre activité, particulièrement chère à mon cœur. Depuis 2 ans tout pile, je co-anime avec mes amies Margaux et Céline la Team Nantes. Ce groupe de créateurs nantais s’est formé sur Etsy, la plateforme de vente sur laquelle est hébergée ma boutique en ligne. Il a rapidement pris de l’ampleur, et c’est ainsi qu’il y a un an tout pile aussi, l’association éponyme a été créée. Ensemble, nous avons déjà parcouru un beau chemin ! Formations, rencontres, boutique éphémère… jusqu’au dernier ÉNORME projet que nous avons mis sur pied : le Summer Market, un marché dédié aux soldes et au vide-atelier, qui a réuni 2400 personnes sur une journée, le 29 juin aux Halles Alstom à Nantes.

Summer Market

Pour financer nos projets et créer un fond de roulement, nous avons proposé aux créateurs de s’impliquer à nos côtés, non par une cotisation jugée trop passive, mais en offrant à la team une création unique. Nous avons ainsi lancé le Team Nantes Shop, une boutique Etsy sur laquelle sont ajoutés huit nouveaux produits originaux et artisanaux environ tous les deux mois.

Pour la troisième session, qui sera mise en ligne demain – le 27 octobre -, Hello Petronille était enfin prête pour que je puisse participer ! J’ai donc fabriqué avec soin pendant de nombreuses heures… un joli produit secret qui sera dévoilé demain ;) Et comme tous les créateurs participants, j’ai reçu Margaux dans mon atelier pour un reportage photo, au cœur de l’action !

Je dois vous avouer que ce que vous allez découvrir est le fruit de longues heures de tri, rangement et autre classement… En effet, mon déménagement est encore assez frais et mon atelier, bien que déjà en service, n’avait pas été une priorité. Mais rien de tel qu’une deadline pour s’obliger à faire les choses ! Grâce à l’échéance de ce shooting, je suis bien contente d’avoir maintenant un espace bien rangé et organisé. J’ai une très forte envie de m’y installer pour travailler, la tête tournée vers les illustrateurs qui me font rêver !

Je vous invite donc à découvrir cet article sur le blog de la Team Nantes. Bienvenue chez moi !

atelier

Crédit photos : ©Team Nantes

Caliente au Solilab !

Je vous en parlais il y a quelques semaines, j’ai participé dimanche dernier à la 3ème Braderie des Ecossolies. Si vous êtes nantais et que vous aimez chiner, il y a une forte probabilité pour qu’on s’y soit croisé puisque cette édition a explosé tous les records de fréquentation : 17000 visiteurs, sur une seule journée ! Autant vous dire que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer ! Cela dit, une telle foule n’est pas forcément une bénédiction pour les créateurs. Il est plus facile pour nous (et pour les clients) de communiquer et d’expliquer notre travail avec une fréquentation plus raisonnable.

braderie ecossolies

salle des créateurs

Quoiqu’il en soit, challenge remporté pour Hello Petronille ! Ma signalétique était prête à temps, et mes produits suffisamment nombreux pour commencer à présenter mon nouveau projet. L’accueil par le public nantais a été chaleureux. Cette première exposition me confirme des pistes pour le développement des collections. Affaire à suivre ! Pour le moment, je vous laisse vous faire votre propre opinion à travers ces quelques images.

Hello Petronille
carnets et porte-monnaie
sac cuir et tissu vintage
cartes de visite
stand Hello Petronille

Première étape : check ! Je peux maintenant passer à la seconde, la mise en ligne des produits sur ma boutique Etsy. C’est donc le projet qui va occuper mes prochaines journées de soit-disant « vacances »…
D’ici là, une jolie surprise se profile. Rendez-vous jeudi pour en savoir plus !

En attendant, on se quitte avec une jolie rencontre faite dimanche. Céline, la créatrice de Clineka, récupère de petites chutes de tissus imprimés qu’elle valorise pour en faire de jolis bijoux, légers et élégants. Encore une preuve s’il en faut que Nantes regorge de talentueux créateurs !

Clineka

Rendez-vous pris : 19 octobre

Il y quelques semaines, j’ai envoyé ma candidature pour un marché qui me tient beaucoup à cœur. Rien de tel qu’une date butoir pour me pousser à avancer et à mettre en forme mes idées. J’ai été retenue et je me prépare donc à présenter Hello Petronille pour la première fois à Nantes, à la Braderie des Ecossolies ! Ça se passe dimanche 19 octobre, dans le magnifique bâtiment du Solilab, rue Saint Domingue, sur l’île de Nantes. Cette vente unique regroupe pour une journée les acteurs du réemploi et de l’économie solidaire, un beau programme !

L’édition de l’an passé m’avait emballée. J’y avais déjà chiné une belle quantité de matière première à recycler et du matériel d’expo vintage pour Hello Petronille. Le projet était déjà en gestation dans ma tête et la braderie était une sorte de caverne d’Ali Baba. A tel point que je me demande même comment je vais faire pour tenir en place derrière mon stand, à côté de ce gisement gigantesque… Si vous ne m’y trouvez pas, vous saurez pourquoi !

Même si j’essaie de ne pas compter les jours (3 semaines environ – quoi ? seulement ?!!!…), je sens bien que l’événement approche et je me suis donc mise au travail pour donner vie à mes idées,… avec plus ou moins de réussite. Certaines choses prennent du temps. Mais fabriquer des protos, chercher le bon montage, peaufiner mes finitions, j’adore ça ! Plusieurs modèles sont déjà au point. Le plus difficile étant de passer maintenant à une phase de fabrication plutôt que de continuer la mise au point d’autres modèles… Pour montrer les coulisses d’Hello Petronille, j’ai ouvert un compte instagram. Je trouve ça top, ça permet de vous montrer en direct ce que je fais, et de voir quelles sont les réactions, quelles photos attirent le plus de likes… N’hésitez pas à m’y rejoindre !

Mais bon, je sais, tout le monde n’a pas instagram. Alors voici quelques images de cette préparation !

mosaique1

Comme vous pouvez le voir, la charte graphique est prête : cartes de visite en papier recyclé et étiquettes textiles sont réalisées à la main ! Quant aux produits, Hello Petronille comportera une gamme de sacs, porte-monnaies, porte-clés, ainsi qu’une ligne de papeterie. Petite surprise : certains articles seront personnalisables grâce à des pastilles gravées avec vos initiales, votre nom, votre texte…!

Ce qui ne se voit pas sur ces images et qui pourtant est essentiel, c’est l’origine des matières textiles et cuir, issues de produits chinés. De plus en plus de créateurs adhérent à ce principe de ré-utilisation pour éviter la surconsommation. A tel point qu’il a désormais un nom : l’upcyling. Mais je vous en parlerai plus longuement une prochaine fois !

Pour ceux qui ne sont pas à Nantes et qui voudraient avoir accès aux produits en ligne, il faudra attendre encore un peu. Je vais privilégier cette première vente sur Nantes pour le moment. Mais pas d’inquiétude, je remplirai la boutique Etsy par la suite !

Paris Première

Au programme de cet été, un petit tour à Paris en famille. L’occasion de présenter à nos petits français l’un des symboles de leur pays, histoire qu’ils ne croient pas que la France ne soit qu’un drapeau, un hymne et une équipe de foot… Et un bon prétexte pour me permettre de jouer un peu avec mon appareil photo.

En arrivant par le Champ de Mars, nous profitons de voir la Tour Eiffel émerger à travers les arbres et se rapprocher peu à peu de nous. Arrivés au pied et le zoom braqué sur ses étages, j’ai découvert moi aussi un détail que je n’avais jamais remarqué : les noms inscrits en lettres d’or tout autour du 1er étage, et qui, après quelques recherches, s’avèrent être les noms de 72 savants français qu’Eiffel avait décidé de mettre à l’honneur.

Une sympathique ballade en plein air en guise de première approche de notre patrimoine et qui cultive aussi les adultes ! Même si je crois que les petits en ont surtout retenu le tour de manège à l’ancienne, en fin de parcours…

paris

champ de mars

dessous

découverte

dentelle

historique

S’arrêter, le temps d’une journée

Un mois et demi depuis le dernier article. Mais aujourd’hui, le temps s’arrête. Quelques jours de vacances avant de reprendre la course folle. Un repos limité certes, parce que plusieurs de mes activités continuent tout de même, mais aujourd’hui, je ferai tout en pyjama. Voilà. C’est mon petit laisser-aller à moi, ma petite liberté !

Ce début d’année est passé tellement vite que je n’ai pas eu d’autre choix que de me mettre à courir pour rester accrochée à la réalité. Le quotidien du travail, l’école et la crèche des enfants bien sûr. L’association que je co-anime, la Team Nantes, qui s’est vu pousser des ailes et enchaîne des projets de plus en plus magiques et motivants. Et la maison aussi.

Après le tourbillon de documents à scanner et envoyer, de mails, de coups de téléphone, puis enfin le rendez-vous pour l’accord de prêt, nous sommes maintenant passés à l’étape chantier ! Nous avons eu un mois pour travailler les plans, les matières et les couleurs.

canapé
gamme
couleurs

Et depuis maintenant trois semaines, nous avançons la réalisation. La démolition nous a fait un plaisir fou ! Supprimer toutes ces cloisons qui nous empêchaient de profiter de l’espace et voir enfin la lumière entrer dans notre future grande pièce de vie.

démolition
lumière

Nous achetons une maison qui correspond à nos moyens financiers actuels. Nous avons dû faire quelques compromis, c’était inévitable : la maison est mitoyenne, avec un étage et un jardin anecdotique. Soit. Mais elle possède 4 chambres, dont une de 25 m² !!! Alors non, pas de suite parentale, pas besoin d’une chambre sur-dimensionnée. J’ai passé l’âge de jouer aux legos et je ne suis pas attirée par l’idée de me délasser dans un bain, en plein courant d’air au beau milieu de ma chambre. Cette pièce aura donc une fonction beaucoup adaptée à nos besoins : ce sera notre atelier !!! Et il a une PORTE – les parents créatifs me comprennent ;) Depuis, les arrivées d’eau ont été supprimées et les gravats évacués. Un bel espace plein de promesses !

atelier

En ce moment, les artisans sont à l’oeuvre. J’avoue que j’ai eu la larme à l’œil – la fatigue me rend émotive – quand je suis entrée dans la maison avec ses nouvelles cloisons posées : l’espace qu’on avait imaginé était enfin réel ! Ce sera l’objet d’un prochain article, j’espère dans moins de deux mois…

Il nous reste maintenant tous les petits travaux de finition pour préparer les murs avant de ré-habiller cette nouvelle carcasse du sol au plafond ! Le pinceau me démange !!!

miroir

Mes petits nantais

baudroie abyssaleMaintenant que nous faisons l’acquisition d’une maison ici, je réalise que nous venons enfin de poser nos valises. Et que nous allons du coup élever deux petits nantais, deux petites personnes qui vont s’approprier cette ville, s’y attacher comme beaucoup de gens par ici. Il était donc grand temps de leur faire découvrir les incontournables de leur ville pour qu’ils deviennent une partie de leur histoire, avant de faire partie intégrante de leur vie. Des vacances scolaires avec pour bonus une météo printanière, et nous voici partis en pèlerinage sur les traces du Royal de Luxe.

Un rapide coucou à l’éléphant – par un petit chat apeuré – et direction le Carrousel des mondes marins. Et hop ! un nouveau mot ajouté au vocabulaire des deux loulous ! Après un passage parmi d’étranges créatures sous-marines, nous remontons vers la lumière – éblouissante – pour choisir l’hôte qui nous accueillera pour notre tour de manège – pardon – de carrousel. Je me suis sentie flotter à la surface de la mer, suspendue à plusieurs mètres du sol, avec une vue incomparable sur Nantes, une musique hypnotique dans les oreilles. Moi qui avais peur de la réaction des enfants face aux monstres marins, je me suis facilement laissée envahir par cet univers enivrant. A la réflexion, je me demande même si je n’ai pas été plus émerveillée qu’eux !

tortue
monstre marin
carrousel1
maillé brézé
chantiers navals
cale 2 créateurs

A deux pas de la Cale 2 Créateurs, que je ne connaissais jusqu’ici qu’en photos, il m’était impossible de ne pas faire le détour. Quelle riche idée d’exposer des créations artisanales dans un lieu touristique au lieu du classique porte-clé estampillé « I Love Nantes » ! Sans doute encore l’une des particularités de cette ville si différente… La bichette voulait aller voir l’eau. Un passage sous la grue, et nous continuons la balade pour nous trouver face à un décor saisissant : la perspective des anneaux de Buren avec pour toile de fond inespérée un splendide coucher de soleil. Quelle incroyable façon de découvrir cette installation et de graver un souvenir fort dans nos esprits !

Un passage par les nefs sur le chemin du retour. Quelques crêpes beurre-sucre.
Je crois pouvoir dire que nous avons à présent deux vrais petits nantais sous notre toit !

buren

Délicatement Bidouillé par Lili

De temps à autres, il est intéressant de tester son capital « chance ». Je ne suis pas tête-brûlée au point de traverser une autoroute les yeux fermés, ni assez utopiste pour croire que j’ai une réelle possibilité de gagner au Loto. Par contre, lorsque le lot me séduit, je m’inscris volontiers à de petits concours repérés sur Facebook ou sur des blogs que j’aime bien. Surtout quand je n’ai pas besoin de liker la page, celle du voisin et de sa grand-mère, et de pourrir le mur de mes amis avec des encarts publicitaires. Et seulement si j’aime pour de vrai le lot mis en jeu.

J’ai ainsi reçu des lots de taille diverses : des sous-vêtements pour la bichette une première fois, puis un énorme Piggy Bag vert – re-baptisé Maxi Pouf - qui prend le quart du salon, et qui a été immédiatement adopté par les enfants, au grand désespoir de leur père…

Dernièrement, ma chance m’a permis d’être tirée au sort lors du jeu du 600ème fan Facebook de Bidouillé par Lili, pour recevoir un « choupicolis surprise ». J’ai dû attendre un peu – une créatrice débordée par trop de commandes, ça impose le respect non ? – et puis comme promis, un beau jour, un petit carton en provenance de Toulouse est arrivé dans ma boite à lettres. Enfin, « beau jour », c’est pour l’expression. Il pleuvait tellement que j’ai dû patienter jusqu’au lendemain avant de déballer ces petites merveilles, afin d’avoir suffisamment de lumière pour réaliser des photos correctes !

lili1

Je suis alors allée de « oh » en « ah » : une incroyable délicatesse dans la confection, une harmonie subtile des couleurs et des matières, une cohérence de l’ensemble jusqu’au moindre détail ! J’ai découvert chaque étiquette, chaque bout de fil avec une grande admiration. Lorsque l’on rencontre le travail de Claire, alias Lili Plume, le terme « fait-main » prend alors tout son sens : on devine à travers ses objets le soin qu’il a fallu pour les finaliser, tous les petits gestes accumulés et tout le temps passé pour arriver à ce résultat si bien fini. J’ai ressenti le plaisir de recevoir un cadeau totalement unique, fait pour moi.

cohérence

carnet

D’ailleurs, le hasard a très bien fait les choses : un joli carnet pour moi qui en dédie un à chacune de mes activités (oui, j’ai 7 carnets actuellement en service !) et une guirlande de petits oiseaux qui sera parfaite pour égayer la déco de mon futur bureau !

Un grand merci à toi Claire de m’avoir permis d’entrer dans ton univers si poétique !

origalili

lilicard

Guirlande origami et carnet assorti : Bidouillé par Lili (prenez plaisir à découvrir son blog !) / Calendrier 2014 offert par Etsy (Merci !)

Du fait-main dans ma maison

LeFlairCes temps-ci, je rêve de ma future maison. Je fais même un peu plus. Je commence à me projeter. Avoir notre home sweet home, ça fait longtemps qu’on y pense. Pour tout dire, on a commencé à la dessiner avant même de s’embrasser. Depuis, on note nos idées sur le carnet « Maison », on collecte des photos dans un petit dossier sur l’ordi, on conceptualise les espaces pour qu’ils correspondent parfaitement à notre façon de vivre. On peut passer des heures à discuter de nos découvertes et de nos nouvelles envies pour nous les approprier et les intégrer à notre projet !

Après, il y a la maison rêvée – celle qu’on construit de A à Z – et la réalité. Le budget bien sûr, mais aussi tous les meubles et objets qu’on possède déjà, et qu’on ne pourra pas mettre dans la benne de Valérie Damidot pour avoir 150 000€ en échange de nos vieilleries. Ici commence donc le tri mental : « toi, je t’aime bien, mais tu vas finir sur le bon coin. Quant à toi le canapé, pas le choix, on ne va pas s’asseoir par terre, mais tu vas devoir subir un gros lifting ! ».
Le temps des choix.

Il s’agit alors de prendre du recul. Se séparer de ce qu’on ne voit plus à force de l’avoir sous les yeux, et qui pourtant casserait totalement l’harmonie de ce nouvel intérieur.

Pour y arriver, j’ai fait un jeu. J’ai joué à Etsy. Vous connaissez ? C’est un jeu un peu dangereux : une fois qu’on a flashé sur certaines créations, qu’on les a mentalement positionnées dans son salon, ça devient super dur de vivre sans ! Mais ça permet surtout de se détacher de sa propre déco pour tester ses goûts actuels et comprendre vers quoi se tourner pour se sentir bien chez soi.

Voici ma sélection. C’est donc maintenant une évidence que je dois accorder la part belle au bois, de préférence clair et brut. Et pour les couleurs, beaucoup de blanc (ça je le savais déjà), mêlé à quelques touches de couleurs douces. « Canapé rouge, prépare-toi, ta vie va changer…! »

Et vous, si vous pouviez tout refaire, à quoi ressemblerait la déco intérieure de vos rêves ?

Fauteuil vintage Ray & Charles Eames : LeFlair

En quarantaine

Recluse en mode garde-malade avec le petit chat et son angine, nous tentons de nous ragaillardir, chacun à notre façon. Je me laisse aller à rêver d’un proche printemps à la vue de quelques pâquerettes, ramassées vaillamment par la bichette, les bottes dans l’herbe mouillée.
Et lui se remplit de vitamines à l’aide des dernières clémentines de la saison.

un petit bout de printemps

« Maman, pourquoi tu leur fais oustiti aux pâquerettes ?… »

clémentine

jeu de mains

jeu de mains2

miam